...NEWS...NEWS...NEWS...NEWS...NEWS...NEWS...NEWS...NEWS...NEWS...

16/09/2017

IRONMAN DE VICHY....COMPTE RENDU d'ARNAUD...

posté à 09h05 dans "nationale"

                          · L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, chien et plein air

                                 IRONMAN de Vichy, petit retour sur une grande journée.


Depuis quelques années j’espérais visiter Vichy… et son IronMan !
D’une part pour réessayer un triathlon XL et, à l’occasion, tenter de descendre mon chrono sur cette distance (3800 Swim-180 bike- 42km Run en 10h50 au Ch’triMan), en plus, découvrir le label IRONMAN.
L’entrainement depuis l’hiver dernier a été long et compliqué jusque dans les dernières semaines. J’ai souvent eu du mal à placer mes séances et la météo n’as pas été toujours souriante…
Mais le temps passe vite et me voilà à quelques jours du départ…. Mon grand souci était la natation, depuis plusieurs éditions la température de l’eau excédait 24°5 et interdisait la combinaison.
L’épreuve allait devenir une épreuve pour bons nageurs, et l’idée d’avoir une crampe au milieu de l’eau commençait à me hanter et à nuire à mon sommeil (Et à mes objectifs chronométriques)
Mais qu’est-ce qu’il y a de pire pour un finisher que de finir au fond du bassin…. Abandonner !!
Alors Il va falloir gérer presque 4km de natation calmement pour éviter les crampes…
Dimanche 27 aout
05h15, le réveil sonne, un petit déjeuner rapide, l’hôtel (mémorablement miteux) est à 30’ de Vichy. Je me laisse conduire, Sophie et Cloé m’accompagnent jusqu’au dernier moment.
Je me retrouve seul entre les triathlètes qui plaisantent et ceux qui n‘ont surtout pas envie de rire. Je m’approche du départ avec Jérome Lemaitre, je vais découvrir le « rolling start » sur un triathlon (départ à la puce 2 par 2… c’est quand on veut !). Allez on Check ! Et c’est parti… La natation est « presque » sans coups grâce à ce type de départ. C’est un superbe bassin d’aviron : des petites bouées pour séparer les couloirs (et normalement nager droit) des bouées un peu plus grosses tous les 500m et les fameuses bouées jaunes (très loin) pour faire demi-tour…. 500m, 1000m, 1500m… et c’est la sortie à l’australienne (on remonte, on court 20/25m et on replonge) 2000m, 2500m, 3000m maintenant je sais que la crampe peux arriver n’importe quand, je l’attend « presque »…. 3500m et le bord se rapproche, je cherche à nager souple, détendu…. et enfin je touche le sol ! Je ne sais pas comment je finirai la journée, mais c’est déjà une petite victoire, j’ai survécu à la nage !!
Une nouvelle façon de faire une transition : le sac vélo est dans un coin, un peu plus loin le vestiaire et ailleurs j’attrape mon vélo… On part pour deux boucles de 90 km. À peine quelques coups de pédales et j’entends le speaker qui annonce les premiers disqualifiés sur la sortie à l’australienne, soit 1900m de crawl derrière moi. C’est la première fois que j’entends tomber si près la barrière horaire, je me dis que mon temps de natation ne doit vraiment pas être bon ! Mon chrono c’est arrêter dans l’eau, je ne saurais plus mon chrono de la journée.
Je retrouve Jérome rapidement, on s’encourage et se sépare…. J’ai vraiment envie de foncer de rattraper tout le temps perdu dans le bassin… je suis souvent à 36, 37 km/h, le parcours est super roulant et je me découvre des ailes. Je double beaucoup de monde… je double des nageurs aux larges épaules, je double de superbes vélos, des gentes hautes et même des casques à pointes.
J’avais décidé de miser sur la partie cyclisme, alors je donne tout ce que j’ai… et on verra.
70ème km la fameuse bosse promise est bien là. C’est en fait un peu plus qu’une simple bosse, c’est une dizaine de kilomètres pas faciles. On retombe sur Vichy, et l’occasion d’apercevoir Sophie et Cloé avant d’entamer la deuxième boucle. C’est la même route mais bizarrement j’avance un peu moins vite… et on se double de moins en moins, après une centaine de kilomètres, chacun est à peu près à sa place. Encore les bosses, une deuxième fois, ça commence à faire mal, mais la fin approche.
Arrivé sur Vichy, et une arrivée vélo un peu glauque… Re transition (vélo, sac, vestiaire…)
Je me lance maintenant sur le Marathon, pas trop bien sur les premiers kilomètres, le parcours est sympa, les ravitaillements fréquents (6 par boucle de 10km) et entre supporters et bénévoles je retrouve une petite foulée, je marche uniquement pour boire et manger, je me fais arroser fréquemment et je souffre à peine de la chaleur, pourtant c’était aussi une inquiétude pour moi car à chacune de mes précédentes épreuves c’était pluie et grêle… Je ne savais pas si je supporterai la canicule.
La première boucle se termine, je découvre l’ambiance exceptionnelle dans la zone d’arrivée… (Avec la famille Siegfried). Deuxième boucle, maintenant je retrouve vraiment une allure de runner (on ne peut pas être mauvais partout !), Cloé est d’un côté de l’Allier sur son VTT Sophie de l’autre.
Et de ravitaillement en ravitaillement j’arrive à mi-parcours. Là, je me dis qu’il vaut mieux ne pas penser au 21km qu’il me reste. Je suis encore bien sur le troisième tour, je ne sais pas vraiment quel chrono je réaliserai mais certainement loin de mes ambitions… Aujourd’hui les coureurs ne reprendront pas les nageurs !
Dernière boucle, derniers kilomètres, j’ai presque envie de dire malheureusement….. Cette épreuve que j’ai espérée, que j’ai préparé si longtemps va s’achever.
Me voilà dans la zone d’arrivée, je veux apprécier chacun de mes derniers pas sur le beau tapis rouge parsemé d’« I M ». Je passe l’arche d’arrivée surmontée d’un bandeau électronique ou est écrit : « Arnaud HAPEL 11 h 01 ».
J’ai déjà hâte à mon prochain IRONMAN, mais pour la saison à venir, retour à la course à pieds.
Merci à tous pour tous vos messages d’encouragement, merci aux copains de club (C.O.Harfleur et ESMGO triathlon) avec qui j’ai préparé cette épreuve merci à ma famille notamment Sophie et Cloé qui m’ont porté et supporté.

                            

 

 

 


Autre news:
20/10/2017 : RECOMPENSES AUX SPORTIFS GONFREVILLAIS
14/10/2017 : DUATHLON ....DU RENFORT POUR NOTRE EQUIPE ELITE...
13/10/2017 : BARCELONE POUR UNE DERNIERE SORTIE DE SAISON
01/10/2017 : COUPE DE FRANCE DUATHLON/TRIATHLON...Un week end partagé...
26/09/2017 : WEEK END chargé pour l'ESMGO TRIATHLON...
25/09/2017 : L'ESMGO "VICE CHAMPION DE FRANCE DE DUATHLON"....
22/09/2017 : DUATHLON...FINALE DU CHPT DE FRANCE DES CLUBS ...NOYON...
13/09/2017 : TRIATHLON....L'ESMGO qualifié pour la Coupe de France de Triathlon...
11/09/2017 : DUATHLON...LE TITRE S'ENVOLE pour les "ROUGE et NOIR"...
08/09/2017 : DUATHLON...UN RETOUR "GAGNANT"....pour l'ESMGO?????


» Consulter les archives

RSS